Le problème de la vaccination, c’est les autres ?

Photo par Daniel Paquet

Photo par Daniel Paquet

L’autre jour, sur les réseaux sociaux, j’assiste à une discussion sur la vaccination suite à la résurgence de maladies qu’on pourrait espérer disparues puisque des vaccins efficaces existent. Et globalement ce qui ressortaient de cette discussion c’est qu’il n’y a pas de failles dans nos systèmes de vaccination, “le problème c’est les gens qui refusent de se faire vacciner”.

Oui. Bien sûr oui.

Mais …

 

Un peu comme si je disais “la montée du FN c’est la faute aux gens qui votent pour”.

Oui. Bien sûr oui.

Ce n’est pas faux … mais c’est une lecture très très courte vue du problème.

 

En ce qui concerne la vaccination c’est faire fi de l’incapacité des acteurs de santé publique à faire comprendre les enjeux de la vaccination … tant les enjeux individuels que les enjeux collectifs. Et à expliquer la prévention et que le principe même du vaccin c’est de protéger d’une maladie … donc de ne jamais l’avoir.

Faire fi de notre incapacité collective à lutter contre les rumeurs et les fausses informations propagées sur les vaccins … y compris par des professionnels de santé, à lever les interrogations sur la probité des prescripteurs et des labos, à réduire à néant les doutes sur les produits. (Nb : une étude a levé les doutes concernant le vaccin contre le cancer du col de l’utérus et NON ce vaccin ne donne pas la sclérose en plaque, pas plus que celui contre l’hépatite B avant lui)

Faire fi de notre incapacité à oser aborder franchement les sujets qui fachent comme les risques liés aux vaccins (comme à tous les médicaments).

Faire fi de notre incapacité à promouvoir efficacement la vaccination, à argumenter, à convaincre, à rallier.

Tagged , , , . Bookmark the permalink.

Un commentaire?